Browsing Category

Humeur du jour

Humeur du jour

Le simulateur d’aube – ou comment aborder le réveil plus sereinement

Je dois vous faire une confidence. Au début, je pensais que c’était superflu – voir gadget – et qu’on n’allait rapidement regretter cette nouvelle acquisition. Une tendance consommatrice parmi tant d’autres à laquelle nous avions cédé. Mais aujourd’hui, je suis totalement conquise par notre simulateur d’aube ! Et après 4 mois d’utilisation quotidienne, j’avais envie de dresser un bilan sur le blog. Qui sait, vous étiez peut-être sur le point d’y céder également ? 😉

Le constat a été relativement simple à faire. Nous dormions mal – un point c’est tout. Je n’ai jamais été très pénible en ce qui concerne la literie – fermeté du matelas – épaisseur des oreillers  ou encore rigidité du sommier. Tous ces points me paraissaient superflus et on peut le dire – cela coûte extrêmement cher ! Lorsque l’on s’est installé avec F., nous avions acheté en urgence toute notre literie chez IKEA – du premier prix surtout – qui s’est rapidement révélé être peu confortable mais on a fait avec.

Et nos réveils dans tout ça ? Le bilan n’était pas très positif non plus car ils étaient devenus des moments relativement redoutés. C’est tout de même dommage lorsque l’on connaît le caractère inévitable de cet acte ! Je n’en pouvais plus de la sonnerie stridente qui nous réveillait en sursaut – stimulant stress et angoisse dès le début de journée. De la difficile acclimatation à la lumière de la chambre – ou à celui de mon portable. Ajouter à cela l’inconfort de notre literie et oui – vous pourrez le constater – nous accumulions tous les points pour débuter notre journée sur les chapeaux de roue !

Il était vraiment temps d’agir ! Nous avons commencé par changer notre matelas. F. en a commandé un sur cdiscount – à la vue des commentaires positifs des autres acheteurs – et nous l’avons reçu une semaine après ! C’était vraiment le jour et la nuit ! En même temps, vu l’épaisseur de notre ancien matelas – ça ne pouvait être que positif 🙂 Les oreillers ont également eu droit à un renouvellement.

Pour le réveil, un membre de notre famille nous avait déjà vanté les bienfaits d’un simulateur d’aube. Honnêtement – et comme je le soulignais en début d’article – j’étais plutôt sceptique sur cet appareil. J’ai tout de même commencé à me renseigner sur le net – F. étant plutôt enthousiaste à ce que l’on achète un. Mais revenons tout d’abord au commencement : qu’est-ce qu’un simulateur d’aube ? C’est un appareil émettant progressivement de la lumière afin d’imiter les conditions de levé du jour. Le dispositif effectue une simulation de l’aube en variant de la lumière rouge vers une luminosité plus claire – telle les premières lueurs du jour. Cette progression lumineuse dure généralement 30 minutes jusqu’à l’heure du réveil. Un simulateur d’aube possède également des sons naturels tels que le bruit de l’eau qui coule ou encore le chant des oiseaux. Certains appareils possèdent la fonctionnalité simulation du crépuscule afin de faciliter l’endormissement.

Il existe plusieurs offres de simulateurs d’aube. Les plus connus étant de la marque Philips et Lumie. Il existe également un grand écart de prix pouvant aller de 40 euros à plus de 250. Bien évidement, cet écart ce traduit par la différence de fonctionnalités proposées : nombre de mélodies d’endormissement, lumière bleue et fonction crépuscule, qualité des enceintes, connexion bluetooth ou encore port USB.

Pour nous aider à choisir, nous avons regarder des classements et consulter le site Amazon où les avis utilisateurs sont nombreux ! Après réflexion, nous nous sommes tournés vers le réveil Éveil lumière HF3510 01 de Philips pour ses notes, sont bon rapport qualité-prix et son design !

 

La prise en main de l’appareil a été très rapide. Nous avons positionné notre heure de réveil ainsi que le son d’accompagnement (le chant des oiseaux 😉 ). Pour rappel, ce modèle ne possède que 3 mélodies mais personnellement – cela nous convenait parfaitement ! Il ne restait plus grand chose à faire à part attendre le lendemain matin pour le premier test !

Lorsque je me suis réveillée, la lumière étaient encore rouge et le réveil n’avait pas encore « sonné ». Cette luminosité est vraiment très agréable pour les yeux et particulièrement lorsque l’on sort de son sommeil. Je suis restée au lit pour voir la progression de la lumière devenir de plus en plus jaune jusqu’au chant des oiseaux annonçant l’heure de se lever ! Ce fut un premier réveil beaucoup plus doux que les précédents. La seule petite fausse note était le volume sonore des oiseaux peut être un peu trop élevé. La mélodie sonnait un peu « faux » par rapport à un vrai pépiement d’oiseau. Nous l’avons donc baissé et depuis nous n’avons rien à redire !

Aujourd’hui, nous nous servons de notre simulateur d’aube tous les jours de la semaine – à l’exception des weekends – quand la grasse matinée est de rigueur 😉 Je me suis servie une seule fois de la fonctionnalité crépuscule – une soirée où F. n’était pas à l’appartement – et je confirme que cela a facilité mon endormissement. Oui je suis le genre de personne – qui à 25 passé – a peur de s’endormir seule dans le noir 😉

Le bilan est lui aussi plutôt simple à faire : nos réveils se sont nettement améliorés ! J’ai été plus sensible à la modification de notre sonnerie de réveil qu’à la lumière. Passer d’une sonnerie à des chants d’oiseaux a été révolutionnaire. Plus de réveils en sursaut mais un éveil en douceur. Je me sens apaisée et sereine dès le matin là où avant je subissais le réveil.

La luminosité est également un véritable atout car c’est vraiment très agréable de se réveiller naturellement à la lumière du jour. Il faut souligner que nos premiers mois d’utilisation étaient durant la saison hivernale. A cette période de l’année, on manque généralement de lumière et l’utilisation du simulateur d’aube fait vraiment du bien au mental. C’est aussi un véritable bonheur pour les yeux car lorsque j’allume la lumière de la chambre, ils s’acclimatent bien plus facilement.

Vous l’aurez compris, je conseillerais ce type d’appareil à n’importe quelle personne subissant ces réveils et plus particulièrement en hiver. Ce petit objet a été une vraie révolution dans notre vie quotidienne et aujourd’hui, je ne pourrais plus m’en passer.

Le point que je souhaitais souligner également avec cette histoire est l’importance qu’il faut accorder aux petits détails pour améliorer notre quotidien. A l’origine, je ne voyais ces nouveaux investissements que comme une dépense d’argent additionnelle. Un luxe dont nous n’avions pas forcément besoin – on est jeune comme on dit 😉 Mais maintenant, j’accorde vraiment de l’importance à tous ces petits points de notre vie pour faire en sorte de vivre dans un environnement plus agréable 🙂

Alors les filles, tentées ? Qu’avez-vous amélioré dans votre quotidien récemment ? A bientôt 😉

PS : Article absolument pas sponsorisé !

 

Rendez-vous sur Hellocoton !
Humeur du jour

Sélection printanière

A l’approche des beaux jours, j’ai toujours eu pour habitude d’aller flâner sur les sites à la découverte des nouvelles collections que ce soit autour de la mode ou de la décoration. Je sais que les premières nouveautés arrivent généralement dès le mois de février mais les températures sont plutôt basses à cette époque de l’année – je n’arrive donc pas à me projeter facilement dans une robe ou une jolie paires de sandales ! Mais avec les températures plutôt douces annoncées pour les prochains jours, j’avais envie de vous proposer une petite sélection de mes produits coup de coeur du moment ! A bientôt 🙂

De gauche à droite :

1 – Legging de sport – Fabletics

2 – Boucles d’oreilles Césario – LOU.YETU

3 – Robe Neelam – Sézane

4 – Ceinture Praya – Des petits hauts

5 – Portefeuille petit Sixtine – Sézane

6 – Sandale Lorraine – Les Rubans de Déothie

Rendez-vous sur Hellocoton !
Humeur du jour

Idées cadeaux de Noël pour un hiver doux et agréable

Nous sommes fin novembre, il est donc temps de commencer ma série d’article spéciale « mais que vais-je pouvoir offrir à Noël ? ». Aujourd’hui, je vous propose une sélection d’articles femmes pour passer un hiver doux et agréable au coin du feu. Qu’en pensez-vous ? Personnellement, c’est toujours très agréable de pouvoir se lover dans un plaid sur le canapé ou d’enfiler des pantoufles douillettes. Je vous dit à très bientôt pour une nouvelle sélection 😉

idees-cadeaux-noel-hiver-cozy

  1. Un abonnement à la gambettes box – A partir de 40,90€
  2. Couverture sirène – 42,99€
  3. Chaussettes en maille côtelé – 17€
  4. Bougie Greenhouse – 32€
  5. Kit de tricot Pull Cuzco – 99€
  6. Chaussons en daim – A partir de 35,50€

Rendez-vous sur Hellocoton !
Humeur du jour

Lyon & l’univers Harry potter

Vous connaissez mon amour pour la série de JK Rowling. C’est en me promenant dans le quartier du vieux Lyon et en découvrant cette jolie herboristerie à la devanture bleue que j’ai eu envie de retransmettre en photos l’univers de Harry Potter. C’est toujours amusant de faire parler son imagination à travers son objectif 🙂 Et puis je crois que l’on a tous souhaité recevoir un jour cette fameuse lettre de Poudlard, n’est-ce pas ?

 

les-devantures

lyon-univers-harry-potter-herboristerie

On vendait de tout dans les boutiques, des balais, des robes de sorcier, des piles de grimoires, des potions, des globes lunaires. Volume 1, Chapitre 5.

lyon-harry-potter-bal-des-ardents

lyon-harry-potter-libraire

 

les-details

lyon-univers-harry-potter-potions

Qu’est-ce que j’obtiens quand j’ajoute de la racine d’asphodèle en poudre à une infusion d’armoise ? Volume 1, Chapitre 8.

lyon-harry-potter-livre

lyon-harry-potter-porte

lyon-harry-potter-statut-gryffondor

Il frappa dans ses mains et en un instant, le vert et argent se transforma en rouge et or, et le grand serpent disparut, remplacé par le lion altier des Gryffondor. Volume 1, Chapitre 17.

 

vieux-lyon

harry-potter-ruelle-vieux-lyon-3

Le trou s’élargit de plus en plus et se transforma bientôt en une arcade suffisamment grande pour permettre à Hagrid de passer. Volume 1, Chapitre 5.

harry-potter-ruelle-vieux-lyon

Au-delà, une rue pavée serpentait devant eux à perte de vue. Volume 1, Chapitre 5

harry-potter-ruelle-vieux-lyon-2

Bienvenue sur le Chemin de Traverse, dit Hagrid. Volume 1, Chapitre 5.

 

jardin-botanique

lyon-harry-potter-serre-parc-tete-or

Se souvenant qu’il était censé suivre le cours de botanique, il alla rejoindre ses camarades dans la serre. Volume 2, Chapitre 6.

lyon-harry-potter-serre-tete-or-2

Aujourd’hui, nous allons rempoter des mandragores. Qui peut me dire quelles sont les propriétés de la mandragore ? Volume 2, Chapitre 6.

lyon-harry-potter-serre-tete-or-3

Et vous, quels lieux de votre ville vous font penser à l’univers du jeune sorcier ?

signature-carnet-magique

 

Rendez-vous sur Hellocoton !
Humeur du jour

Quelques idées de DIY pour cet été

L’été est pour moi le meilleur moment de l’année mais avouons-le, c’est parfois également synonyme d’ennui car on ne peut pas toujours être à droite à gauche – la faut au budget ! Je suis donc partie en quête de DIY (do it yourself) sympas à faire durant cette période estivale – que ce soit seule ou à partager en famille. C’est toujours agréable de compléter ces journées farniente par des activités créatives 🙂  Qu’en pensez-vous ?

DIY-pour-cet-ete

1 – Glaces à l’eau – framboise – yaourt – limonade sur le blog Cookie Dough and Oven Mitt

2 – Piñata pastèques sur le site Julep

3 – Couronne de fleurs sur le blog The House that Lars built

4 – Pochette set de table sans couture sur le site Damask Love

5 – Pailles flamands roses sur le blog Fête Gazette

signature-carnet-magique

 

Rendez-vous sur Hellocoton !
Humeur du jour

Manger moins de viande ?

manger moins de viande

Manger moins de viande au quotidien ? Il est vrai que c’est un sujet dont on parle beaucoup en ce moment, mais je tenais tout de même à en parler sur le blog car réduire notre consommation de viande a complétement révolutionné nos habitudes alimentaires.

Vous l’aurez compris, avec l’amoureux nous n’avons pas adopté le régime végétarien ou vegan mais tout simplement reconsidéré notre relation avec les produits d’origines animales. Cet article n’a pas pour objectif de juger ou prôner un quelconque régime alimentaire mais plutôt d’expliquer notre démarche et comment cela impacte notre vie quotidienne aujourd’hui.

Petit retour en arrière

Dans notre entourage proche, nous ne connaissons pas de personnes végétariennes ou vegan – c’est donc un sujet auquel nous étions peu sensibilisés à l’origine. Pour faire mes courses, j’ai toujours acheté la totalité de mes aliments au supermarché. C’est plus rapide – tout y est proposé – pas la peine de faire des allers-retours avec d’autres endroits. Moins chers par contre ? Je le pensais à l’époque mais aujourd’hui, je suis certaine que non.

La question de l’environnement est particulièrement importante pour F. Depuis que nous vivons ensemble, il m’a sensibilisé sur le tri de nos déchets, la consommation d’eau et d’électricité. Il continue d’ailleurs toujours aujourd’hui et je l’en remercie. Mais il est vrai qu’à l’époque, avec nos revenus d’étudiants, on ne se posait pas plus de questions sur notre alimentation. Durant notre séjour aux Etats-Unis, j’avais été un peu choquée par rapport à la « qualité » de la viande que j’achetais – notamment des filets de poulet qui rendaient beaucoup d’eau – les antibiotiques paraît-il. Puis j’avais regardé un reportage sur Youtube que ma colocataire m’avait conseillée – je n’ai plus mangé de viande pendant un mois. C’est quelque chose qui m’aurait paru inimaginable quelques années auparavant.

Le déclic

Et puis nous sommes rentrés en France et nos habitudes alimentaires ont repris le dessus. Avec nos premiers jobs, nous rentrions fatigués de nos journées respectives et les produits tout prêts étaient notre quotidien – et une sacrée tentation ! On tombait bien évidemment sur des articles parlant d’abattoirs non conformes où d’animaux élevés en cage dans de mauvaises conditions – cela nous faisait quelque chose mais vous savez ce que c’est – nous ne sommes pas directement reliés à tout ça. On y pense puis la vie reprend son cours et on passe à autre chose. Personnellement, je gardais tout cela dans un coin de ma tête – me demandant quand le point de saturation serait atteint.

Un soir – il me semble début 2016 – nous avons regardé à la télévision le documentaire « TERRA » de  Yann Arthus-Bertrand. Comme beaucoup de monde, j’aime son travail – esthétique – mais qui donne surtout conscience de ce qui se passe sur notre planète. Et puis je me rappelle de ce passage, en Australie, où un hélicoptère a pour mission de diriger du bétail. Je ne sais pas pourquoi mais cette séquence m’a choquée. Un hélicoptère ? Vraiment ? Cela m’a rappelé à quel point il existait de nombreux excès et aberrations sur notre planète. Cet extrait nous a fait remonté bien des choses et je pense qu’avec tout ce qu’on a lu et entendu – il n’était plus possible de fermer les yeux.

Avec F., nous en avons parlé et on s’est dit qu’il fallait que l’on fasse quelque chose pour changer cette situation. On savait très bien qu’à notre échelle on ne ferait pas forcément avancer les choses – mais faire c’est déjà beaucoup, n’est-ce pas ?

Passer à l’action

La prise de conscience faite, il ne restait plus qu’à mettre en œuvre notre décision. Ça a été l’étape la plus difficile car il a fallu revoir toutes nos habitudes alimentaires. Ne consommer de la viande (ou du poisson) que deux à trois fois par semaine d’accord, mais comment procède-t-on ? Je me suis retrouvée un peu bête une fois au supermarché lorsqu’il a fallu dire non aux lardons, aux dés de jambon ou encore à la viande hachée. Comment faire les plats que j’avais l’habitude de cuisiner lorsque ces-derniers avaient pour élément principal de la viande ou du poisson ?  En toute honnêteté, nous avons beaucoup mangé d’œufs et de pâtes les premiers jours. J’aimais beaucoup préparer des tartes, j’ai donc continué en enlevant tout simplement la partie « viande » : tarte aux poireaux, tomates et olives, etc. Je préparais également beaucoup de poêlées de légumes à partir de courgettes et oignons.

manger-moins-de-viande-2

A droite : un curry de patate douce que nous adorons – A gauche : des tartes au légumes comme la tatin de tomates

Il a fallu varier au fil des jours et je me suis donc intéressée de plus près aux recettes végétariennes que l’on pouvait trouver sur les blogs. Comme nous aimons beaucoup la nourriture mexicaine, je me suis mise à préparer des tacos végétariens avec du guacamole maison – qu’il faudra que je partage ici – alors qu’avant, je l’achetais tout près – quelle erreur ! Je préparais également des quesadillas ou encore les fameux huevos rancheros.

Au fur et à mesure de mes recherches, je me suis créé de plus en plus de tableaux sur Pinterest afin de répertorier toutes les idées recettes qui pouvaient nous plaire à F. et moi. C’est un vrai travail de recherche lorsque l’on part de zéro. J’ai tout classé, que ce soit par type de cuisine « italienne », « thaïlandaise » ou encore par catégorie « entrées », « desserts », « glaces et sorbets ». Je continue encore aujourd’hui ces fameuses recherches afin de ne jamais tomber dans l’ennuie !

J’ai aussi remis en question ma façon de faire les courses car la sélection fruits et légumes de mon supermarché locale était assez restreinte et parfois assez chère ! J’ai donc découvert les joies du marché avec ses étalages de produits frais et pour la plupart locaux. Nous avons commencé à acheter de nombreux légumes que l’on ne consommait pas ou en petite quantité : butternut, patates douces, asperges ou encore épinards. C’est maintenant devenu mon petit rituel du weekend, aller faire le marché et fourmiller d’idées pour de futures recettes éventuelles ! J’ai développé une sorte de « curiosité culinaire » que je n’avais pas du tout avant. F. me l’a d’ailleurs confirmé, depuis que nous avons changé nos habitudes alimentaires, j’aime de plus en plus cuisiner. Nos repas sont plus variés et on « s’amuse » à détourner ce qu’on avait l’habitude de faire avant !

Concernant les produits d’origines animales, nous faisons maintenant attention à la provenance de la viande – ferme locale ou steak haché bio lorsque je vais au supermarché. J’achète du poisson à la poissonnerie du marché en faisant toujours attention à l’origine. Concernant les œufs, nous prenons des œufs de poules élevées en plein air et parfois bio.

Et maintenant ?

Nous continuons sur notre lancée et je peux dire qu’aujourd’hui ce n’est plus du tout un effort. La partie la plus compliquée et lorsque nous sommes absents le weekend car je ne peux pas faire le plein au marché.

En famille, je n’hésite plus, lorsque je n’ai pas envie de manger de la viande. Ce n’est d’ailleurs pas forcément par conviction mais plus par habitude – il y a un moment où je n’en ai tout simplement plus envie. Ça m’est d’ailleurs arrivé le weekend dernier – avec les fameux barbecues d’été !

Notre panier moyen a lui aussi baissé. Certes nous achetons des produits de meilleure qualité, mais comme nous en achetons relativement peu, cela n’affecte pas vraiment notre budget de la semaine.

Bientôt végétariens ?

La réponse aujourd’hui serait non. L’homme reste omnivore et manger de la viande tout comme des légumes et des fruits nous semble être le bon régime alimentaire. En baissant notre consommation de viande et de poisson et en faisant attention à leurs provenances, nous pensons – personnellement – avoir fait le bon choix. Encore une fois, je ne souhaite pas prôner un choix spécifique mais plutôt vous présenter la démarche que nous avons faîtes il y a bientôt 8 mois !

Et on fait comment si l’on veut s’y mettre ?

Pinterest reste – comme pour beaucoup de domaines – une vraie source d’inspiration ! Vous pouvez créer des tableaux et catégoriser vos trouvailles au fil de vos recherches ! On trouve également beaucoup de blogs sur internet en tapant des mots clés comme « blog healthy » ou encore « blog végétarien ». Voici d’ailleurs une liste de mes blogs favoris où j’aime fouiner de temps en temps :

  • A couple cooks : Des recettes simples et saines parfaitement indexées sur le blog de Sonja et Alex. Je vous liste ci-dessous mes recettes favorites :

selection-recette-a-couple-cooks

1- Thai Curry Naan Pizza 2 – Huevos Rancheros Tacos 3 – Chili au quinoa et haricots rouges

  • Love and Lemons : Un autre blog très célèbre lorsque l’on parle de « healthy food ». Les recettes sont originales et ils ont même sorti un livre que j’hésite à m’offrir ! J’adore tout particulièrement la tarte aux cerises en verrine !

selection-recette-love-lemons

1 – Soupe crémeuse aux haricots blancs et à la tomate  2 –Tarte à la cerise façon cheesecake 3 – Mac and Cheese Vegan aux épinards

  • The Iron You : j’aime lire le blog de Mike avec ses recettes variées à base de choux fleur ou encore d’épices indiennes :

selection-recette-the-iron-you

1 – Tikka Masala à la patate douce 2 – Calzone de choux fleur 3 – Oeufs pochés sauce Marinara

Vous l’aurez compris, internet est une vraie mine d’or pour trouver des idées de recettes ! Et vous, est-ce que vous avez sauté le pas ? Je vous dis à bientôt 😉

Crédit photo

signature-carnet-magique

Rendez-vous sur Hellocoton !
Humeur du jour

Sélection pour la plage

Aujourd’hui, un peu de légèreté avec cette sélection spéciale plage ! J’aime tout particulièrement les sandales – parfaites pour se promener sous le soleil d’été. Dans tous les cas, j’espère que vous profitez bien de vos vacances – et pour celles qui n’en ont pas – courage ! Personnellement, je vais devoir attendre la dernière semaine du mois d’août pour partir. Je vous dis à bientôt 🙂

selection-plage-01

1 – Serviette de plage les Antillaises

2 – Macarons plage

3 – Sandales Balzac Paris

4 – Flamant rose gonflable

5 – Robe Ventura Sézane

6 – Créoles Comedia Gas

7 – Tote bag Palmier

signature-carnet-magique

Rendez-vous sur Hellocoton !