Littérature & Ciné

Chef de John Favreau

Hier soir avec l’amoureux, c’était petite soirée cinéma. Au programme, Chef, le dernier film de John Favreau. Cela ne va sans doute pas vous étonner si je vous dis que ce long-métrage est un petit coup de coeur – qui pourtant au premier abord ne payait pas de mine. Je savais qui était John Favreau, parce que j’aime tout de même regarder de temps à autre des Marvels et des Comics. Mais ici, on est très loin de cet univers héroïque, le réalisateur d’Iron Man ayant troqué supers pouvoirs contre couteaux et aliments – pour notre plus grand plaisir !

Carl Casper travaille dans un restaurant réputé de Californie mais son patron ne lui laisse pas assez de liberté pour exprimer sa créativité culinaire. Lorsqu’un célèbre blogueur gastronomique est attendu dans l’établissement, Carl y voit l’opportunité de prouver son talent. Toutefois, son patron lui interdit de présenter son tout nouveau menu et de se tenir à l’ancien. La critique est désastreuse et notre chef décide de quitter son travail afin de se lancer dans un projet un peu fou : monter son propre food truck !

Parlons tout d’abord de l’esthétique des images. Les plats, les aliments, leurs couleurs et la gestuelle – tout est fait pour nous faire saliver. Le réalisateur partage ici son amour pour la cuisine – et on le ressent vraiment en tant que spectateur. Mais Chef c’est aussi un vrai feel-good movie (peut-être un peu convenu par moment) où notre protagoniste – entouré par sa famille et ses amis – ne se laisse pas abattre. Il est passionné par son travail et voit dans le food truck la possibilité de revenir aux sources – faire de la cuisine pour tout le monde – et ne plus être limité aux standards d’un restaurant étoilé. On parcourt d’ailleurs les Etats-Unis dans la bonne humeur, de Miami dans le quartier de Little Havana au French Quarter de la Nouvelle-Orléans. On découvre les beignets du Café du Monde (une vrai petite tuerie d’ailleurs, pour les avoir testé en vrai) ainsi que les tostones cubain.

Chef nous montre aussi une relation père-fils touchante – avec cet homme qui essaye de concilier son rôle de père divorcé ainsi que sa passion pour la cuisine. Mais n’est-il pas possible d’allier les deux ? Enfin, j’ai beaucoup aimé l’utilisation des réseaux sociaux. De Twitter à Vine, John Favreau s’en sert – d’une façon étonnante – comme un élément à part entière du film. En général, je ne suis pas vraiment fan lorsqu’un long-métrage fait appel à ces apparats, mais ici, ils sont utilisés d’une façon très intéressante.

Et puis on s’étonnera de retrouver Scarlett Johansson ainsi que Robert Downey Jr dans ce long-métrage décidément plus indépendant que blockbuster – mais c’est quand même sympa aussi non ? De se dire que toute cette petite famille de célébrités campe des rôles somme toute secondaires mais honore tout de même le film par leur présence et talent.

Donc, si dimanche soir vous êtes rattrapées par le coup de blues de la fin de weekend, vous savez ce qu’il vous reste à faire ! Concocter un bon petit plat tout en regardant Chef. Bonne humeur garantie 😉

signature-carnet-magique

Rendez-vous sur Hellocoton !

You Might Also Like

3 Comments

  • Reply
    Mathilde
    octobre 26, 2014 at 8:21

    J’aimerai bcp aller le voir, je l’attends depuis quelques temps déjà !

  • Reply
    Mathilda
    octobre 27, 2014 at 10:47

    Je pense que je vais l’ajouter à ma liste de films à voir. Ce genre d’histoire me plait toujours!
    Bises!

    PS: Une surprise t’attend pour Halloween sur mon blog 😀

  • Reply
    carnetmagique
    octobre 28, 2014 at 6:59

    Je vous le conseille vraiment les filles 🙂

  • Leave a Reply