Browsing Tag

Marrakech

Beauté Voyage

Souvenirs de Marrakech

Je termine cette trilogie d’articles sur mon séjour à Marrakech avec les souvenirs que j’ai pu rapporter de là-bas. Tout a été négocié dans les souks dans la joie et la bonne humeur ! Je vous avoue que je suis plutôt mauvaise en négociation, du coup j’ai laissé l’homme s’en occuper 😉

Mon premier achat est cette crème hydratante – Miss Helena – à l’extrait naturel de rose. Il est conseillé de la porter quotidiennement autant le matin qu’en fin de journée afin de bien nourrir et adoucir la peau. J’aime tout particulièrement son parfum ainsi que sa texture très agréable sur mon visage.

souvenirs-marrakech-02
souvenirs-marrakech-03

Le fameux savon noir du Maroc – que nous avons découvert lors de notre passage au hammam – était une jolie surprise. Appliqué avant le gommage, l’association des deux a vraiment fait du bien à ma peau. Plusieurs parfums sont proposés et nous avons pris celui à l’eucalyptus.

souvenirs-marrakech-04

Le vendeur nous a fait cadeau de cette pierre ponce locale que je n’ai pas encore eu l’occasions de tester.

souvenirs-marrakech-05

Mon coup de coeur parmi tout ce que nous avons eu l’occasion de découvrir est l’Aker Fassi – le rouge à lèvre des femmes berbères à base de poudre de coquelicot (mais aussi d’écorce de grenadine). Ce colorant rouge – naturel et hydratant – s’utilise comme un rouge à lèvre ou un blush. Il suffit d’humidifier le petit couvercle afin de faire apparaître la couleur.

souvenirs-marrakech-06

Je voulais aussi ramener un petit plat à tajine pour l’appartement. J’ai craqué pour un à motif bleu et blanc comme en témoigne l’image ci-dessous. Il trône déjà au centre de la table de mon salon ! J’ai hâte de l’utiliser cet hiver pour servir de bons petits plats 😉

souvenirs-marrakech-07

Enfin, nous avons acheté la traditionnelle bouteille d’huile d’argan. Je regrette un peu de ne pas l’avoir acheté dans les coopératives féminines qui produisent directement cette huile. Mais vous savez comment c’est – on pense toujours que l’on aura l’occasion d’y revenir – et ça n’a pas été le cas ! Le vendeur du souk nous a expliqué qu’il existait deux types de produits – la véritable huile argane et une autre version moins chère. Elles sont produites en plusieurs parfums dont la rose et la lavande. Nous avons décidé de prendre l’huile traditionnelle sans aucune senteur spécifique.

souvenirs-marrakech-08

Voilà, ainsi s’achève ce périple marocain. En tout cas, je suis vraiment contente d’avoir pu découvrir Marrakech et j’espère avoir partagé avec vous l’enthousiasme que j’ai eu pour cette destination. A bientôt 🙂

signature-carnet-magique

Rendez-vous sur Hellocoton !
Cuisine Voyage

Quelques saveurs du Maroc

Notre voyage à Marrakech était aussi l’occasion de découvrir de nouvelles saveurs. Je vous avoue que l’on a craqué entre temps pour un petit restaurant français – retour aux sources oblige ! Je ne pense pas – bien entendu – que l’on ait testé toutes les spécialités de Marrakech, mais on a tout de même eu un bon éventail des saveurs locales.

On commence ce panorama avec les célèbres pâtisseries marocaines. Elles sont principalement faites à partir d’amandes et de miel. Je ne connaissais la corne de gazelle que de nom. Cette dernière est préparée principalement à base de pâte d’amande et parfumée à la fleur d’oranger. On nous l’a servie de nombreuses fois avec du thé à la menthe, j’en ai donc conclue que la corne de gazelle était peut-être la plus populaire – ou bien la plus touristique de la ville ? Nous avons bien évidemment testé d’autres mets sucrés tels que le Makroud – une pâtisserie en forme de losange faite à partir d’une pâte à base de semoule de blé, de datte (ou de figue) et recouverte de miel.

saveurs-du-maroc-01

Assiette de pâtisseries marocaines – avec la fameuse corne de gazelle au milieu

Avec mon copain, nous nous sommes arrêtés à la pâtisserie Amandine, située dans le quartier de Guéliz. Nous avons composé au hasard une assiette de mets sucrés à découvrir comme en témoigne la photo ci-dessous 🙂 C’était vraiment sympa de tester cette adresse. Nous avons d’ailleurs confectionné quelques boîtes afin de ramener des pâtisseries à nos proches.

saveurs-du-maroc-02

Au petit-déjeuner, notre riad nous servait des petites crêpes à la fleur d’oranger. Après quelques recherches sur internet, j’ai pu voir qu’il s’agissait de baghrir –  la crêpe mille trous. J’en ai beaucoup vu lors de nos traversées dans le marché couvert près de notre hébergement. Elles ne sont cuites que d’un côté et sont faites à base de semoule, farine, sel et miel.

saveurs-du-maroc-09

Les jus de fruits sont une autre spécialité locale que je n’ai pas arrêté de consommer durant mon séjour ! Je me suis vraiment régalée – étant une grande amatrice de fruits. Je ne sais pas si ce comportement était risqué – entendez par là tomber malade en plein milieu du séjour. Je faisais juste bien attention à ce qu’aucun glaçon ne soit mis dans ma boisson. Au café Bousafsaf – ou Majorelle – j’ai testé le jus frais Majorelle, à base de carottes, oranges, bananes et menthe. C’était vraiment délicieux. Nous sommes aussi retournés plusieurs fois sur la place Jemaa El Fna pour boire les fameux jus d’orange à 4 dirhams l’unité.

saveurs-du-maroc-03
Le jus Majorelle – 60 dirahms

saveurs-du-maroc-04

Les jus d’orange sur la place – 4 dirhams

On termine la partie sucrée avec les glaces. On a testé celles de la pâtisserie des Princes à côté de Jeema El Fna et elles étaient délicieuses ! Le sorbet pêche ainsi que la glace à la noisette sont complètement validés ! Il y avaient des parfums un peu plus locaux comme la cannelle ou à la datte mais j’ai préféré rester sur des saveurs que j’affectionne 😉 Ci-dessous, vous trouverez la coupelle de glace que j’ai prise au restaurant les Jardins de la Médina.

saveurs-du-maroc-05
Menthe, pistache et chocolat

Au niveau des plats salés, j’ai surtout mangé des tagines. Le traditionnel à l’olive verte, citron ou encore à la cannelle. Une des choses agréable à Marrakech, c’est que l’on pouvait vraiment se faire plaisir avec un budget minime. Nous avons en effet mangé des plats à 40 dirhams (soit un peu moins de 4 euros). Autant vous dire que l’addition n’était pas salée à la fin 😉

saveurs-du-maroc-06

Tagine à la poire, cannelle et pignons de pin

Pour le coup, je ne connaissais pas du tout la pastilla de poulet (celle au pigeon était aussi souvent proposée). Comme son nom l’indique, cette-dernière est faite à partir de feuilles de pastilla, garnie avec de multiples épices (curcuma, safran, coriandre, persil), des amandes, du poulet et saupoudrée de sucre et cannelle. C’était un petit peu lourd pour moi mais le dépaysement est garanti avec le mélange de toutes ces saveurs.

saveurs-du-maroc-07

Pastilla de poulet aux amandes

S’il vous plaît, ne me jetez pas de pierres ! Oui on a craqué, mais lorsque l’on a vu toutes ces pubs pour le McArabia dans Guéliz – et que l’on avait pas forcément envie de se faire un restaurant – McDonald est bien tombé 😉 Et puis ce sandwich est délicieux, j’aimerais bien qu’il soit proposé en France !

saveurs-du-maroc-08

Le McArabia et un choco-glacé 

Voici donc les saveurs que j’ai pu découvrir à Marrakech. Ci-dessous, vous trouverez les adresses que j’ai testé tout au long de mon séjour :


Bakchich Cafe, 5 Rue des Banques, Kenaria, Marrakech: pour un bon tajine à 40 dirhams, à côté de la place Jeema El Fna.

Les Jardins de la Médina, 21 Derb Chtouka, Quartier de la Kasbah, Marrakech : un peu plus cher mais le cadre est magnifique.

Pâtisserie Amandine, 177 Rue Mohamed El Beqal, Gueliz, Marrakech : bonne pâtisserie marocaine.

Pâtisserie des Princes, 32 Rue Bab Agnaou, Marrakech : je n’ai pas testé leurs pâtisseries mais les glaces sont délicieuses.

Café Majorelle, Avenue Yacoub El Mansour, Marrakech : on ne n’y a pas mangé c’était juste pour se désaltérer. On a un peu attendu mais le smoothie était vraiment bon.

Enfin, je vous propose une liste d’adresses que je voulais tester mais nous n’avons soit pas eu le temps de nous y arrêter soit – et c’est plus embêtant – n’avons jamais pu trouver l’endroit !

Un déjeuner à Marrakech, 2, 4 place Douar Graoua, Marrakech.

Kui-zin, 12 Rue Amsefah, Sidi Abdelaziz, Marrakech.

Dar Cherifa, 8 Derb Cherfa Lakbir, Moussine, Marrakech.

Al Fassia, 55 Boulebard Zerktouni, Guéliz, Marrakech.

signature-carnet-magique

Rendez-vous sur Hellocoton !
Voyage

Périple marocain

Me voici fraichement revenue de Marrakech ! Après une belle semaine passée sous un ciel bleu omniprésent et un thermomètre avoisinant les 45 °C, je vous raconte notre périple en images ! Nous avions choisi Marrakech pour le dépaysement que cette destination procurait ainsi que les températures plus qu’attractives. Je ne regrette absolument pas notre choix de partir là-bas. On nous avait prévenu que l’on aurait très chaud et que ça serait très désagréable pour faire des visites. Mais lorsque l’on quitte trois semaines de pluie et des températures plutôt basses pour la saison, je vous avoue que j’étais plus que ravie de quitter le territoire français pour un climat beaucoup plus aride !

Durant notre séjour à Marrakech, nous avons décidé de loger dans un riad. Les riads sont connus pour leurs patios intérieurs – souvent accompagnés d’un bassin fontaine (ou d’arbres) et parés de leurs plus belles mosaiques. Situés au sein de la vielle ville, ces établissements sont complètement fermés sur l’extérieur grâce à leurs hauts murs. Ils peuvent se construire sur deux trois étages et se terminent par un toit terrasse depuis lequel on peut avoir un très belle vue sur la médina.

voyage-marrakech-04

Le toit-terrasse de notre riad

Via les sites booking et tripadvisor (mes deux outils favoris pour construire un voyage), nous avions choisi de loger au Riad Safa. C’est une belle adresse que je vous conseille si vous souhaitez vivre l’expérience riad durant votre séjour au Maroc (et que vous avez un petit budget). Le Riad Safa se situe au coeur de la médina, dans une petite ruelle derrière un marché couvert. Il se compose d’un étage et d’un toit terrasse sur lequel nous prenions nos petit-déjeuners tous les matins ! Avec le tumulte de la médina, c’était vraiment agréable de rejoindre cet espace de tranquillité.

voyage-marrakech-03
Un des patios du riad Safa avec son oranger

voyage-marrakech-01

Petit-déjeuner sur le toit-terrasse 

Pour être tout à fait objective, j’aurais deux points d’améliorations à noter. Le premier concerne les petit-déjeuners – qui bien que délicieux – auraient pu avoir  un peu plus de variations d’un jour à l’autre. Nous avons aussi noté un peu d’humidité dans notre chambre du rez-de-chaussez. Mais à la vue du rapport qualité-prix, cette adresse – en plus d’être très belle – nous a entièrement satisfaite !

voyage-marrakech-02

La mosquée à côté du riad nous a directement plongé dans l’atmosphère de la ville

La médina donc (ou vieille ville) et le centre de Marrakech. C’est là-bas que se situe les points les plus intéressants à visiter. Si vous souhaitiez plutôt résider dans un hôtel, il faut se rapprocher de la nouvelle ville – dans le quartier de Gueliz. Gueliz est un quartier beaucoup plus occidental et résidentiel. On y retrouve la majorité des hôtels et restaurants ainsi que toutes nos boutiques européennes. Je n’ai pas vraiment eu de coup de coeur – touristiquement parlant – pour cet endroit même si c’était intéressant de comparer les différences avec la médina ! On va à Gueliz parce que l’on craque pour ses notes occidentales qui pourraient nous manquer durant notre séjour.

La première journée, nous avons directement craqué pour un hammam marocain. J’ai longtemps hésité avec Les bains de Marrakech, mais j’ai finalement choisi de réserver au hammam Rosa Bonheur, grâce à ses bon avis sur le net. On nous a reçu avec le traditionnel thé à la menthe et quelques gourmandises locales. Après ça, on a directement enfilé les peignoirs direction le hammam. On m’avait prévenu que le hammam marocain était différent de ceux que l’on trouve en France. En effet, dans notre club de sport à Lyon, nous avons un espace bien être qui en comporte un. Ce-dernier est rempli de vapeur d’eau et d’une humidité forte qui m’était très désagréable. Là-bas, c’est complètement différent. La petite salle comporte deux murets en pierre chauffant et un robinet central. La température ambiante est chaude mais pas du tout suffocante. J’avais choisi un gommage au savon noir suivi d’un massage à l’huile d’argan – typique donc ! Si vous portez des lentilles, je vous conseille de faire attention car les masseuses nous rinçaient à coup de grands seaux d’eau ! J’ai beaucoup aimé cette expérience 100% marocaine et je vous recommande vivement ce petit hammam typique, qui prend vraiment le temps pour ses clients.

En restant une semaine sur place, nous avions envie de voir un peu du pays. Pour se faire, j’avais réservé une journée d’excursion au sud du Maroc. C’était une journée très agréable où nous sommes passés par l’Atlas et les villages berbères pour rejoindre la ville de Ouarzazate, située aux portes du desert. Ouarzazate est une ville somme toute récente qui a été créée dans les années 30. Son économie provient principalement du cinéma et du tourisme.

voyage-marrakech-13

Vue sur l’Atlas

Notre plus belle visite reste Aït-ben-Haddou, un ksar – village fortifié – présentant un ensemble d’habitations en hauteur faits de terre et de boue. Plusieurs films ont été tournés là-bas comme La Momie, Gladiator ou encore Babel. C’était vraiment sympa de se promener dans cette forteresse et de découvrir le paysage qui nous entourait plus on se dirigeait vers le point culminant de cette kasbah.

voyage-marrakech-06

Durant notre ascension de Aït-ben-Haddou

Le mardi, nous avons commencé notre visite des lieux touristiques de Marrakech. A 5 minutes de notre riad se trouvait la Medersa – école coranique – Ben Youssef. J’ai beaucoup aimé cet endroit qui s’apparente à une cité universitaire de l’époque. On y découvre les chambres des étudiants donnant sur une très belle cour intérieure.

voyage-marrakech-07

La cour de la Medersa

Après cette visite, nous nous sommes dirigés vers la fameuse place Jemaa El Fna pour faire un petit tour de calèche. On se prend facilement au jeu de la négociation même si le doute plane toujours – est-ce que je ne me suis pas fait trop avoir ? Si vous comptez faire la même chose, sachez que nous avons payé 150 dirhams le tour de 45 minutes pour terminer devant le Jardin Majorelle.

voyage-marrakech-08

La place Jemaa El Fna en fin de matinée

voyage-marrakech-12

La mosquée de la Koutoubia à côté de la place

Le Jardin Majorelle est un endroit un peu à part de tout ce que l’on a visité précédemment dans la ville rouge. On aime cette fameuse couleur bleu qui se mélange aux notes vertes de la végétation, ainsi que les petites touches de jaune et orange. On trouve des espèces de cactus plutôt originales ainsi que de grands palmiers qui se fondent dans ce décors surréaliste. Je vous conseille fortement de vous arrêter au café Majorelle pour boire ou manger quelque chose. C’est vraiment agréable de se poser quelques minutes dans cette ambiance si particulière !

voyage-marrakech-09

Le jardin Majorelle

voyage-marrakech-10

voyage-marrakech-11

Le café Majorelle

Pour retourner dans la médina depuis le jardin, nous avons pris le taxi. Il faut savoir qu’à Marrakech il en existe deux types : les petits et grands taxis. Les petits taxis sont réservés pour les trajets à l’intérieur de la ville alors que les grands permettent de faire des distances plus longues. Il faudra bien évidemment comptait un prix plus important pour les grands taxis. Sachez que pour des courts trajets, nous payions un tarif de 15 à 20 dirhams (pour aller par exemple de la place Jemaa El Fna à la place du 16 Novembre dans le quartier de Gueliz). Il faudra toujours négocier le tarif de votre trajet car les conducteurs de taxis ne mettent pas leurs compteurs en marche. On préférait personnellement le faire avant de monter dans le taxi, afin que tout soit bien clair entre nous.

La place donc (qui est très vaste), je l’ai vu un peu comme le coeur de la vieille ville durant notre séjour. En effet, qu’on visite le nord ou le sud de la médina, on avait toujours tendance à revenir vers Jemaa El Fna – la place des trépassés. Durant le matin et l’après-midi, on peut déjà apercevoir quelques stands tels que les charmeurs de serpents, ventes de souvenir ou encore ceux des jus d’orange (4 dirhams l’unité, testé et grandement apprécié !). Toutefois, c’est vraiment le soir que la foule apparaît. Les stands se multiplient et on voit apparaître des gargotes aux plats et tarifs très attractifs (je vous avoue je n’ai pas eu le cran de tester, j’avais trop peur de tomber malade), des conteurs (un en particulier qui semblait expliquer quelques principes de médecine – dommage que je ne comprenne pas l’arabe, ce qu’il expliquait avait l’air captivant), des jeux de paris, des danseurs et musiciens ou encore un jeu qui permettait de gagner une bouteille de soda. La liste est loin d’être complète, mais c’est à ce moment là que l’on se rend compte du dynamisme de cette place et de l’ambiance toute particulière qu’elle offre à ses habitants !

voyage-marrakech-14

La place prise depuis le toit-terrasse du Grand Café de France

voyage-marrakech-15

Les stands de jus d’orange

voyage-marrakech-16

Les fameuses gargotes 

La place se trouve aux portes des souks. Je ne vais pas m’attarder sur les souks de Marrakech à part vous dire que c’est une des activités incontournables de la ville. Les boutiques sont vraiment belles mais je n’ai pas tellement osé rentrer car j’avais un peur de l’insistance de certains vendeurs. Sachez qu’il faut là aussi savoir négocier le prix de chaque article. C’est typique, on a un peu peur de se faire avoir mais dans le fond on se prête volontiers au jeu des souks.

voyage-marrakech-17

L’artère principale des souks

voyage-marrakech-18

Les patisseries marocaines

voyage-marrakech-19

Les babouches

Je termine cette revue par le palais de la Bahia (la brillante) qui a été un vrai coup de coeur visuel tant au niveau des mosaïques, plafonds et autres détails qui représentent l’art oriental. Juste à côté se trouve le palais El Badi, moins riche visuellement que celui de la Bahia mais qui reste tout de même vaste et intéressant à voir 🙂

voyage-marrakech-20

La cour du palais de la Bahia

voyage-marrakech-21

Le palais El Badi

J’en ai presque fini avec mon périple marocain. Je m’excuse si cet article vous a paru un peu long, mais je ne voulais pas écrire une dizaine d’articles pour parler de mon voyage. J’ai préféré presque tout regrouper en une seule fois. Je ne parle pas de l’aspect nourriture (et bonnes adresses) ou de ce que j’ai ramené car je compte faire deux articles spécifiques sur ses sujets 😉

Si vous partez à Marrakech, voici mes quelques conseils :

– Prenez le transfert depuis l’aéroport vers votre hébergement (surtout si vous logez dans la médina, c’est très facile de se perdre la première journée car les voitures ne peuvent pas circuler de partout).

– Si vous allez sur la place Jemaa El Fna le soir, faites vraiment attention à vos affaires. On s’est fait voler nos documents (heureusement retrouvés le lendemain par la brigade touristique).

– Négociez (mais toujours dans la bonne humeur !). On s’est bien amusé à faire nos petites emplettes dans les souks. L’idée pour nous c’était de se dire qu’on avait été capable de descendre un tout petit peu le prix (et de ne pas totalement se faire avoir) sans pour autant casser le bénéfice que le vendeur faisait sur la vente.

– Soyez alerte de chaque détail lorsque vous vous promenez dans la vieille ville (surtout pour rentrer à votre hôtel). C’est tellement facile de se perdre ! Les locaux vous aideront contre une rémunération. C’est plus facile de se déplacer dans Gueliz.

A bientôt pour d’autres articles 🙂

signature-carnet-magique

Rendez-vous sur Hellocoton !